BangBang : bangbangblog.com

L'histoire du rock racontée aux enfants

Vent du Mont Scharr

Patrice Caron
14 septembre 2006

Revenu un peu à notre souvenir grâce aux hommages de groupe comme Les Shirley ou les Prostiputes, Vent du Mont Scharr a été un des précurseurs du rock alternatif québécois. Actif pendant la seconde moitié des années 80 et au début des années 90, il a participé à certains concours comme Rock Envol, qu’il gagnera en 86, des reportages télévisés, un peu de presse mais s’est surtout fait connaître grâce à ses prestations sulfureuses (Jean-Luc Bonspiel, le chanteur bien en chair de la formation, aimait bien enlever ses habits de Fortrel bruns sur scène) comme celle où se produisant en première partie de Bérurier Noir au Spectrum en 89, Bonspiel s’introduit une bouteille de bière entre les fesses pour ensuite s’en prendre une bonne rasade sans essuyer le goulot. Ou des textes comme M’a aller me tuer, Toutallaben, Quel anus faut que je suce, Sophie Stiquée ou la célèbre Shirley, le tout avec une présentation signée par le célèbre Valium, lui aussi réputé pour son sens du punch.

Ce qui ne l’a pas empêché d’être le premier groupe à être distribué par un label français, et non le moindre, Boucherie Production. Après un EP devenu depuis pièce de collection, tout comme le 7” avec M’a aller m’tuer et Surfin suicide, c’est bizarrement l’édition française qui a le mieux servi le groupe pour propager son œuvre aux quatre coins des oreilles. Rock, reggae, surf, la musique servant parfois à mieux faire passer les textes bruts à la poésie lucide, du Aut’Chose mais avec un bon frontman, il fut le plus punk des groupes québécois de l’époque, faisant lui aussi les beaux jours des Foufounes électriques, certains membres y travaillant même. Au cours des années 90, le groupe s’est peu à peu laissé aller dans une retraite temporaire avec différents projets pour occuper ses membres, comme la candidature de Bonspiel à la mairie de Montréal, des émissions de radio à CIBL et la vie en général. En 2004, retour du monstre pour présenter son plus récent doigt d’honneur, un CD presque anthologique du nom de L’été perdu où l’on retrouve la majorité des classiques du groupe plus des inédits que les privilégiés qui les ont vus en spectacle connaissaient mais qui n’avaient jamais bénéficié jusque-là d’une présence physique dans nos écouteurs. Selon la rumeur, un deuxième volume est en préparation de même qu’un DVD de tout ce que le groupe a fait sur scène et en dehors.

Malheureusement absents de la plupart des sites archéologiques de la musique québécoise, pas de site personnel non plus, quelques notes dispersés ici et là, Vent du Mont Scharr est encore et toujours oublié des livres d’histoire. Il y a bien un blog mais c’est peu compte tenu de ce que le groupe a accompli hors des circuits arrangés et malgré le support inexistant qu’ils ont eu. Il se trouve encore quelques CD de L’été perdu chez les disquaires indépendants et croyez-moi, c’est beaucoup plus nécessaire qu’un best of d’Harmonium. Ça serait un 20$ qui servirait à quelque chose.

11 commentaires
  • De nombreux classiques de Vent du Mont Schärr sont désormais disponibles pour téléchargement gratuit sur le site de CIBL. La navigation est un peu difficile, mais un(e) véritable aschärrné(e) saura trouver.

  • Pierre Ménard
    16 octobre 2006

    Des pièces musicales composées par le même Jean-Luc Bonspiel qui était chanteur de Vent du Mont Schärr sont également disponibles sur le site de CIBL-FM (CIBL1015.COM).

  • prettyvacant
    23 octobre 2006

    Quote :[Selon la rumeur, un deuxième volume est en préparation...]:
    Ça s’en vient très prochainement , ceci n’étant donc plus qu’une simple rumeur.

    Oui, suite à l’excellent l’Étè Perdu, d’autres bandes toutes autant excellentes et pleine d’inédits de VDMtS en concert ont été trouvées/dé-poussièrées/re-masterisées et sont sur le point de paraître sur CD .
    Les pré-ventes vont bon train ; plus de 10 aschärrnés ( ées ) ont déjà réservé leur copie et l’attendent avec calme et patience exemplaire.Une demande de sub à Musicak-tion ayant été refusée par ces derniers pour la production de cet ultime album , Vent du Mont Schärr ont eu à tout faire eux-même ( comme dans le bon vieux temps ).
    Surveillez ce titre; Pensez à demain , Faîtes usage du Vent du Mont Schärr , très prochainement chez tout bon disquaire indépendant.

  • Martin Pinsonneault
    17 décembre 2006

    S.V.P. dites-moi où je dois réserver ma copie du deuxième volume. Déjà que je n’ai jamais pu mettre la main sur le premier volume, moi, un fan fini depuis 1988.
    Merci de m’avertir!

  • Jack V
    14 janvier 2007

    Martin :

    myspace.com/leventdumontscharr
    myspace.com/vdmts
    myspace.comfackjive
    espacecanoe.com/jackfive ***

    si t’as pas de compte myspace.com et/ou canoe.com
    ( ou si tu veux pas en ouvrir ) pour passer ta commande et faire connaissance avec vent du mont scharr et compagnie,
    envoi un simple courriel à : j5_vdms@hotmail.com

    *** canoe ( Quebecor ) ont récemment ouvert espacecanoe.com ; c’est un site genre myspace entièrement en français dont l’interface est à la fois très simple et agréable.

    Jack.

  • Jean-Luc Bonspiel
    1 juillet 2007

    L’ultime dernier final album d’archives de Vent du Mont Schärr paraît sous le titre : Pensez à demain, faites usage du vent. Il s’agit d’extraits de trois concerts donnés il y a vingt ans. La récupération de ces documents est un témoignage puissant en faveur des techniques du XXIe siècle.
    Le message décapant de Vent du Mont Schärr bouillonne toujours de contestation et de dénonciation dans les saveurs les plus éclectiques et diverses. La question demeure : qui a empêché ce groupe essentiel dans l’histoire culturelle québécoise d’accéder aux médias? Au Québec, non seulement est-ce que toute vérité n’est-elle pas bonne à dire, mais nul n’est prophète, ni chez lui, ni ailleurs.

  • dddddd
    30 juillet 2007
  • Daniel Montpetit
    8 janvier 2008

    De Grands oubliés, c’est vrai… En mai dernier, je tentais sur
    wikipedia de créer une fiche encyclopédique consacrée à
    Vent du Mont Shärr… Eh bien, la fiche a été retirée pour cause
    d’absence de notoriété insuffisante…!

    Daniel Montpetit

  • Daniel Montpetit
    8 janvier 2008

    Ou, enfin, je veux dire : d’absence de notoriété suffisante!…

  • jack
    27 août 2008

    eh oui Daniel, on avait essayé il y a kecks années à partir d’une mention Wikipidia ( sans liens ) des Productions butcheries , sans résultat non plus.

    On garde ça entre-nous . Je veux dire, Vent du Mont Schärr c’est finalement pour les neurones et oreilles avertis ,
    les autres ( et ça fait beaucoup de monde ), ils répondent positivement à l’énoncé  » pour que vous aimiez quelque chose ,il faut que vous l’ayez entendu ou vue des milliers de fois , tas d’idiots !  » ( Francis Picabia ).

  • [...] L’histoire du racontée aux enfants – Vent du Mont Scährr (2006) [...]

ARCHIVES