BangBang : bangbangblog.com

Reportages et entrevues

Top-presque-25 2013 du Bang Bang : D'accord? Pas d'accord!

Top-presque-25 2013 du Bang Bang : D’accord? Pas d’accord!

Julie Ledoux
18 décembre 2013

Cette année a été assez difficile pour les BangBangEux. Plusieurs ont changé de job, de ville, de chum et de blonde. Certains ont vécu plein de belles aventures, d’autres des moins agréables mais tout aussi «formatrices», qui leur ont laissé moins de temps pour alimenter vos oreilles de mélomanes. Mais reste qu’au Bang Bang, on a la musique locale à coeur et qu’on ne peut s’empêcher de faire un bilan/top de fin d’année. Et puisque nous avons des horizons musicaux assez variés, ça fait en sorte qu’aucun album/EP/split ne s’est retrouvé plus d’une fois dans les tops 3 que huit d’entre nous ont pris la peine d’élaborer avec un sérieux qui ne ment pas sur nos intentions de vous offrir nos préf’ de l’année 2013.

Alors voici, en ordre alphabétique et avec commentaires, nos 24 (pas 25 parce que 3 x 8 = tséveudire) favoris de l’année.

/////

Aqualoïde — Smilé Smah (Indépendant)

Un disque semi-instrumental, semi-rappé pour le membre du K6A. Un album aux textures psychédélique. Le compositeur nous dit Shroom-Bap. C’est bien ça; un côté boom-bap dans les rythmes et un côté ambiant dans les atmosphères. Pour une dose moindre de Shroom-Bap, écoutez aussi les excellents albums « Full HD » d’Osti One (un autre membre du K6A) et «X-Men» de P.A.P.A. (Maxime Robin)

22raccoons.bandcamp.com/album/aqualo-de

Nick Babeu – R.I.P.

Nous a quitté l’un des plus grands frontman rock et/ou punk de l’histoire du Québec. Tapez vous les 3 albums (dont le dernier, What’s Left to Eliminate, sorti cette année) de son groupe Trigger Effect au plus c****. (Kristof G.)

triggereffect.bandcamp.com

Boundary – Boundary (Indépendant)

De l’électro aux multiples visages, tantôt bien noire et froide, tantôt plus chaleureuse au rythme accéléré. Cette nouvelle création exploratoire et contemplative de Ghislain Poirier a tout ce qu’il faut, à chaque instant. (Julie Ledoux)

www.noboundary.ca

Crabe – Mort de fraîche date (Cuchabata Records)

Les deux gars de Crabe ont démontré depuis 5 ans qu’ils savent jouer très vite et très intensément et surtout, qu’ils peuvent virer sur un dix cent comme pas un. Mort de fraîche date est leur meilleure offre à ce jour car leur musicianship hors-pair sert les chansons et non pas l’inverse. On a droit à des compositions bien écrites, des paroles en français uniques en leur genre et le résultat final est un mélange parfait entre la créativité de la musique rock expérimentale d’aujourd’hui et l’écriture accrocheuse rappelant les pionniers de la musique alternative. (Alex Pelchat)

crabe.bandcamp.com

Dead Obies – Montréal $ud (Bonsound)

Cet album est un tour de force. Référencer Kraftwerk, Felix Leclerc, la vie dans le 450, Grand Master Flash, le franglais, les courants de rap US actuels, Chéli, Rick James sans vraiment se contredire, rend une œuvre qui dépasse ce qu’on appelle le rap keb sans être autre chose que québécois. (Maxime Robin)

deadobies.bandcamp.com

Sunny Duval – Amour d’amour (La Meute)

Le meilleur Sunny à date et mon été en septembre. (Gabriel Marquis)

Relire la critique sur Bang Bang

duvalsunny.bandcamp.com

feefawfum – feefawfum (Indépendant)

feefawfum est un trio cosmopolite incluant un français et deux américains, tous établis à Montréal depuis peu. Ils se sont réunis sous la bannière feefawfum pour faire un math-rock débridé avec des chansons aux paroles et aux structures frôlant avec l’absurde. Le genre d’album aussi étourdissant et bizarre que les meilleurs moments de Mr. Bungle et Deerhoof. (Alex Pelchat)

feefawfum.bandcamp.com

Forêt – Forêt (Simone Records)

À l’écoute de ce disque, j’ai automatiquement eu une pensée pour Blonde Redhead. Comment ne pas succomber à la voix envoûtante d’Émilie Laforest et à la guitare planante de Joseph Marchand? En spectacle, j’ai eu droit à une interprétation vocale cristalline, sans faille, avec une trame musicale sensationnelle. Longue vie à ce duo qui a, devant lui, un avenir fort prometteur. (Stéphanie Chicoine)

foret.mu

Fuck the Facts – Amer (Indépendant)

L’évolution dans le genre qu’est le grindcore semble impensable pour un profane n’y entendant que du vacarme lors de l’écoute initiale mais Fuck the Facts a procédé à une digestion du genre tout en ne dénaturant pas les racines pour proposer une mouture grindcore enrichie plus qu’originale en 2013! (Yanick «Klimbo» Tremblay)

fuckthefacts.bandcamp.com

Gorguts – Colored Sands  (Season of Mist)

Gorguts effectue un retour cette année avec cet album magistral. Aucunement décevant, c’est plutôt avec un métal avant-gardiste, original et pénétrant au niveau cérébral que ce groupe death métal reprend sa place sur ce quadrillage métallisé ! (Yanick «Klimbo» Tremblay)

www.gorguts.com

Harsh Reality – Punk Apologism (Indépendant)

Harsh Reality est un nouveau groupe montréalais regroupant des expatriés des Maritimes, de l’Ontario et de l’ouest canadien. Bien que l’on retrouve les rythmes lents et la lourdeur de My Bloody Valentine et de Elevator to Hell, le groupe garde un côté disonnant qui rappelle Swans et même l’époque plus métal de Black Flag. Ce qui différencie Punk Apologism du lot, c’est que malgré le son pesant et la dissonance, la voix sur l’album est surprenamment mélodieuse et émotive. Ce EP, bien que pas terriblement bien enregistré, est une introduction parfaite à un band qui réussit avec brio à allier les riffs très heavy et des mélodies carrément pop. (Alex Pelchat)

hashrealty.bandcamp.com

Jimmy Hunt – Maladie d’amour (Grosse Boite)

Jimmy Hunt nous a un peu déstabilisés avec Maladie d’amour, mais on se plait tout de même à le retrouver sur ses compositions. Avec ce petit style eighties, Hunt nous transporte dans les méandres de l’amour, son sujet fétiche, encore et toujours. (Laurence Lebel)

jimmyhunt.bandcamp.com

Les Indiens – Crâne (Les Disques Nomades / Attila / Outside Music)

Local, lourd, rock, méchant, avec un gros clavier bien fuzzy, comment ne pas aimer. (Kristof G.)

Relire la critique sur Bang Bang // Relire l’entrevue sur Bang Bang

lesindiens.bandcamp.com

Klô Pelgag – L’alchimie des monstres (Abuzive Muzik)

L’alchimie des monstres, c’est un monde en soi; c’est celui de Klô Pelgag dont le talent éclot dans une pop orchestrée, une chanson unique, rythmée, aux couches sonores riches, qu’il nous faut décortiquer pour mieux la comprendre. (Julie Ledoux)

Relire la critique sur Bang Bang

klopelgag.bandcamp.com

Pierre Lapointe – Punkt (Audiogram)

Punkt est un melting-pot de toutes les choses nice qu’on aime chez Pierre Lapointe : son côté éclaté, coloré et complètement déluré, mais aussi son côté sensible, triste et mélancolique. Un album équilibré qui vous fera voyager à travers toute une panoplie d’émotions. (Laurence Lebel)

Relire la critique sur Bang Bang

www.pierrelapointe.com

Misteur Valaire – Bellevue Avenue (Mr. Label)

Non je n’ai pas mis cet album dans mon top 3 suite à mon déménagement en Estrie. C’est avec une approche très objective que je positionne Bellevue Avenue parmi mes albums préférés de 2013 parce qu’il a énormément joué en boucle sur mon iPod. Et le spectacle était démentiel. Beaucoup de respect pour ces musiciens qui se donnent corps et âme pour nous livrer une musique électronique de qualité qui s’exporte à travers le monde. (Stéphanie Chicoine)

mv.mu

Mononc’ Serge – Pouquoi Mononc’ Serge joues-tu du rock’n’roll? (Indépendant)

Tout simplement ses meilleurs textes depuis le Serge blanc d’Amérique. (Gabriel Marquis)

mononc.com

Alex Nevsky – Himalaya, mon amour (Audiogram)

Un album parfait de A à Z. Rien d’autre à ajouter. (Laurence Lebel)

alexnevsky.ca

Ponctuation – 27 Club (Bonsound)

Ce duo énergique de Québec a fait fondre mon coeur de rockeur avec cet album qui ferait rougir les duos musicaux populaires comme les White Stripes et les Black Keys. Ciao Bye Ciao est ma chanson franco de l’année et leur spectacle au Boquébière était tout simplement renversant. Chapeau. (Stéphanie Chicoine)

ponctuationponctuation.bandcamp.com

Random Recipe – Kill The Hook (Bonsound)

Parce que c’est une très belle découverte et que je ne suis plus tant punk. (Gabriel Marquis)

randomrecipe.bandcamp.com

Rae Spoon – My Prairie Home (Saved By Radio)

Des textes touchants et si bien ficelés, si vrais. Des musiques folk ou folk rock, simples – avec des changements de rythmes bien calculés – et parfaitement calquées sur les paroles de Rae Spoon qui livre ici un album-photos-musical si imagé qu’un film en a été tiré. Juste du bon. (Julie Ledoux)

raespoon.bandcamp.com

Tumbleweed Dealer – Tumbleweed Dealer (Mind Control Records)

Du sludge instrumental psychédélique, featuring Borman de Dopethrone. OUI. (Kristof G.)

tumbleweeddealer420.bandcamp.com

VNCE – Me and my DJ (Indépendant)

Je sais VNCE est le beatmaker de Dead Obies. Ceci dit, cet album est tellement différent que ça serait un peu moche qu’il soit éclipsé par l’album du groupe. Un album généralement instrumental. On pense à Boards of Canada qui prendrait des boissons énergisantes par moment. (Maxime Robin)

deadobies.bandcamp.com/album/me-my-dj-2

Voivod – Target Earth (Century Media)

Offrande première avec Dan Mongrain à la six cordes qui demeure fidèle à son maître avec une série de compostions qui ne déstabilise aucunement le membre du Iron Gang, peu importe son année d’adhésion ! Voïvod impressionne toujours et prouve sa pertinence avec Target Earth. (Yanick «Klimbo» Tremblay)

Relire la critique sur Bang Bang

www.voivod.com

/////

Et voilà!

Bonne écoute!

(Montage photo : André Péloquin)

Un commentaire
  • Steven Morin
    18 décembre 2013

    Bien d’accord avec Yanick sur tous ses choix. Le Québec a eu une grosse année de métal. 2014 sera aussi bonne.