BangBang : bangbangblog.com

Reportages et entrevues

Simon Kingsbury marche seul

Simon Kingsbury marche seul

Julie Ledoux
20 juillet 2011

On l’a connu au sein de Lac Estion et le voilà qui se met à la création en solo – il sortira d’ailleurs un premier EP à l’automne. Simon Kingsbury met cartes sur table et s’avance vers un son folk rock assaisonné à son goût.

Même si Lac Estion enregistre toujours, le musicien et chanteur originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu a décidé d’assumer son désir de composer en solo. Sa détermination, et un petit coup de pouce du programme Jeunes Volontaires, auront fait le travail : « Je compose vraiment tout et même si les autres peuvent donner leur avis, je me garde un veto. C’est presque « Ta Yeule, pis joue! » parce que c’est moi qui ai le dernier mot! », rigole-t-il.

Le travail a débuté il y a plusieurs mois déjà, alors qu’il mettait en ligne, sur la plateforme Bandcamp, sa pré-production : « C’est la première fois que je fais de la pré-prod et je me rends compte que c’est vraiment important! » Sept pièces de pré-prod et près de trois mois de ré-arrangements plus tard, Simon King s’en allait enregistrer dans un chalet des Cantons de l’Est, avec ses musiciens Pierre Alexandre (Lac Estion), Charles Blondeau (Erewhon) et Jonathan Charette (Le Roi Poisson) : « Au début, ça devait être super minimaliste, mais finalement, même si tout est axé autour de la guitare, on a ajouté pas mal d’instruments pis c’est pas si méchant que ça! On a même enregistré toutes les guitares dehors parce que ça sonnait mieux avec les micros. Tu vas voir, tu pourras entendre des cuis-cuis! »

Tentant d’esquiver la comparaison facile avec Lac Estion, « Simon King » a bifurqué vers un style qui lui appartient, repensant tous ses morceaux. « Il y aura six pièces sur l’album, en fait. Le lancement officiel ne se fera pas avant l’automne », affirme-t-il serein. « Je ne voulais pas garrocher ça avec un vrai lancement en juillet, juste pour conclure Jeunes Volontaires, et me stresser pour le mastering et le mixage. Dans la dernière année, j’ai composé intensément, tout seul, et je ne voulais pas gâcher ça. Je commence vraiment à trouver mon son… depuis la fin de l’enregistrement du EP, en fait! Et puis, je me dis que j’ai pas déboursé une cenne pour cet album-là, à cause de Jeunes Volontaires, alors je pense que je vais pouvoir mettre mes chansons sur Internet, gratuitement, pour rendre ça plus attrayant! »

Simon Kingsbury sera en spectacle, ce jeudi 21 juillet, au Divan Orange.
simonkingsbury.bandcamp.com
Un commentaire