BangBang : bangbangblog.com

Reportages et entrevues

Sarah Linhares : Princesse électro du futur

Sarah Linhares : Princesse électro du futur

Marie Mello
17 décembre 2012

Par Marie Mello

Si Messages from the Future, dont le titre s’inspirait du film The Terminator (oui, oui), lui a appris une grande leçon de persévérance, Sarah Linhares n’est pas près de s’arrêter. Un an après la parution de son premier album solo, elle travaille simultanément sur sa deuxième parution solo et sur le premier EP du duo Future Falcon.

Quand on entend sa musique électronique actuelle, on n’imagine pas forcément que Sarah Linhares a commencé dans les chorales d’église. C’est pourtant là que la chanteuse et danseuse née à Ottawa, de parents portugais et irlandais, a eu la piqûre pour le chant. «J’ai grandi en musique, avec la chorale et dans ma famille. Ma mère avait une sensibilité pour la musique brésilienne, angolaise, capverdienne… Mon père écoutait de la musique celtique, du classique et… de la pop italienne», raconte-t-elle en français, avec un rire franc. À son arrivée à Montréal en 1999, Sarah a découvert les scènes jungle et drum’n’bass. Elle s’est aussi rendu compte qu’elle avait envie d’écrire ses propres textes. «J’ai décidé que je serais MC. Mais en écrivant des raps, je me suis aperçue que je ne chantais pas trop mal. Sauf que j’étais trop gênée, ça m’a pris des années avant d’oser chanter toute seule.» Peu après, elle s’est lancée avec son copain de l’époque dans une aventure musicale qui l’a menée en résidence au Venezuela. C’est là que leur EP Pura vida (de Soultribe) a vu le jour.

De mini-album à opus complet, Messages From The Future a mijoté pendant plusieurs années. Sarah a quitté son groupe (et son couple), est revenue à Montréal, puis s’est mise à s’interroger sur ce que serait la prochaine étape. «Je sortais d’un moment très dur et je voyais l’album comme un projet pour me sortir de cet état paralysé.» Pendant qu’elle écrivait ses chansons, The Terminator, revu au hasard, a tout de suite pris une résonance nouvelle et donné le ton au titre. «Dans le film, le futur fils de Sarah Connor revient dans le temps pour lui dire de persévérer, qu’elle doit surmonter l’obscurité pour parvenir au futur et qu’il puisse exister», explique la sci-fi geek autoproclamée. «J’ai vu ça comme si mon future self me donnait ce conseil à moi-même : « Sarah, tu peux continuer, tu es plus forte que tu le penses ». C’était ça, le message du futur : tout le monde a la capacité de faire ce qu’il veut vraiment. Je vais sortir de l’autre côté. I’m gonna be like Sarah Connor!», poursuit-elle en riant. Grâce à une formation à la Red Bull Music Academy (Toronto), les pistes pleines de groove de Messages From the Future ont vu le jour trois ans plus tard. Un délai qu’elle attribue au grand nombre de producteurs musicaux impliqués, dont KenLo et Moonstarr. Mais aussi à l’impossibilité de dire non quand un DJ d’Amérique, d’Europe ou d’Asie lui demande d’apposer sa chaude voix sur des rythmes qui l’inspirent dès la première écoute.

Aujourd’hui, un an après la parution de l’album, Sarah travaille différemment. Elle veut composer elle-même la base des chansons avant de les confier à ses amis producteurs. Elle compte explorer davantage ses racines portugaises et retourner à Lisbonne ce printemps pour recollaborer avec Filipe Campos (Camplaix). Actuellement en écriture pour son projet solo, elle peaufine aussi le tout premier EP de Future Falcon, une nouvelle initiative montée avec Shawn Laptiste (LazerFalcon) qu’elle décrit, non sans humour, comme «Soulful Electro Future-Pop Post-Dubstep Disco» avec des accents à la Little Dragon ou SBTRKT. «Ce sera de la musique électronique un peu plus accessible que ce que je fais en solo. Ce n’est pas du dubstep, mais ça conserve un côté quand même dark. C’est dansant, mais pas non plus « tout est beau, let’s dance! »…» Avec le coaching des frères Cargnello, le duo prévoit lancer dès ce printemps le mini-album, qui devrait inclure la première chanson en français de Sarah.

Sarah Linhares
Future Falcon

À écouter :

RIGHT HERE – par Sarah Linhares et Camplaix
Paru sur la compilation Novos Talentos 2012 FNAC Portugal - Remix de HERE, tiré de l’album Messages from the Future

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

STAND DOWN – par Future Falcon (inédit), mixé par Moonstarr
Version non masterisée de ce qui se retrouvera sur le premier EP de Future Falcon, à paraître au printemps 2013.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Crédit photo : Linus Ouellet

Un commentaire Laisser un commentaire

iweb