BangBang : bangbangblog.com

Reportages et entrevues

P.A.P.A. : Aventure solo, action collective

P.A.P.A. : Aventure solo, action collective

Marie Mello
26 août 2013

Récemment déménagé de Québec à Montréal pour étudier la musique numérique, Christophe Génois-Lefrançois, alias P.A.P.A. (Pas d’argent, pas d’agent), inaugurait l’été avec son premier album solo Xtreme Centre. Rencontre avec le jeune rappeur à la plume acérée, quelques jours avant sa participation au Piknic Electronik de 10kilos.us.

Écoutez la pièce Huxley de P.A.P.A., un beat de High Klassified :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Bien avant P.A.P.A, il y avait Feuilles et Racines, groupe de Québec qui a pris une pause pour que chaque membre vole de ses propres ailes. La formation entière s’est «exilée» à Montréal et, pour Christophe Génois-Lefrançois, l’aventure solo a donné lieu à Xtreme Centre, une collection originale de textes engagés, portés par les beats trap de créateurs locaux. «Tous les gars du groupe étaient dans des moods différents, on mettait tout ça dans un blender, et le résultat ne satisfaisait personne, dans le fond», explique le MC de 23 ans, dont l’album est paru en juin. «On a décidé de suivre chacun sa voie. Pour moi, ça voulait dire approfondir les textes et aller vers une musicalité moins bonbon.»

Depuis son déménagement dans le «South du Bas», Christophe a aussi créé un regroupement d’artistes – cinéastes, poètes, photographes, musiciens, chanteurs – nommé Xtreme Centre, qu’il soutient et coordonne. «Le nom est venu d’un délire avec Charles-Emmanuel Gagnon-Coupal [de Feuilles et Racines]. Il renvoie à «l’émotion politique», au fait que la gauche ou la droite ne veulent rien dire présentement et sont adaptées à toutes les sauces pour faire passer un message quelconque.» Ce collectif (non rap) à surveiller devrait présenter ses premiers projets au cours de la prochaine année.

Une plume avertie

Élevé sans télévision, mais entouré de livres et de disques (dont ceux d’Eminem, 2Bal 2Neg et Frank Zappa, que ses parents écoutaient), Christophe s’intéresse au hip-hop et pratique l’écriture depuis aussi longtemps qu’il se souvienne. Sous forme de poèmes, d’histoires diverses et maintenant de rap. Depuis ses débuts – quand il écrivait des poèmes pour les filles du primaire – jusqu’à aujourd’hui, disons que ses textes ont pris une teneur plus sociale et politique.

La critique sociale est le moteur d’Xtreme Centre, dont le contenu a été écrit après le printemps érable. «Le thème principal est politique; c’est l’espèce d’éveil par rapport au statut d’une certaine classe sociale, celle qui n’a pas de cash… ou qui en a vraiment moins. Le rôle qui lui est imposé dans la société, l’oppression constante…» C’est exactement ce sur quoi porte «Ouv’ un liv’», qui oppose le peuple aux «chefs de banques», met en images l’inégalité, le pouvoir et le rôle de l’argent. «Le sujet est aussi générationnel, dans le sens où on était dans la rue il y a un an et il ne faut pas que cette flamme s’éteigne. Il faut continuer de faire bouger les choses.»

Mais attention : qui dit «rap engagé» ne signifie pas à la Manu Militari : P.A.P.A. a bien plus d’affinités avec Alaclair Ensemble, par exemple, ne serait-ce que dans ses jeux linguistiques et son emploi du deuxième, voire du troisième degré. Christophe se réjouit d’ailleurs d’une «renaissance du rap québécois» : «Je trouve qu’Alaclair a mis la barre haute : ils sont les pionniers d’un certain style identitaire, ils sont capables de rapper en québécois pour vrai avec notre slang, notre accent et notre jargon.»

C’est aussi ce type de langage qu’on retrouve sur Xtreme Centre, avec lequel il déclare vouloir «emmener le hip-hop à un autre niveau». «J’allais dire « élever le hip-hop à un autre niveau », mais je trouvais ça ben trop condescendant! dit-il en riant. Ce n’est pas une échelle, c’est un horizon. Il faut explorer, amener un nouveau son, de nouvelles idées… tout en ayant une qualité qui est optimale. C’est ce que j’essaie de faire et je trouve qu’Alaclair, Dead Obies et Loud Lary font exactement ça. Ça ne veut pas dire que ce qui s’est fait avant était mauvais, mais faut passer à autre chose!»

Des beats d’avant-garde

Pour son premier album solo, le rappeur a sollicité les beats des créateurs locaux High Klassified, Da-P et Kaytranada, en plus d’employer ceux créés pour l’occasion par ses collègues Cri et Sairom, de Feuilles et Racines. «En arrivant à Montréal, j’ai entendu un mixtape de Da-P, je lui ai volé un de ses beats puis je lui ai envoyé ce que j’avais fait. Il était super down avec ça et m’a dit de prendre tout ce que je voulais.» Ravi que son projet musical soit ainsi appuyé, Christophe a ensuite communiqué avec les deux autres beatmakers, des membres d’Alaiz qui ont accepté à leur tour. «Le principal fil conducteur de l’album, ce sont les textes. Mais je pense qu’il y a une vibe commune à tous les beats, un fil conducteur trap/hip-hop qui réunit tout le monde côté forme.»

La seconde parution de P.A.P.A. devrait voir le jour cet automne : sept pistes en collaboration avec Smahh (Smilé), producteur du K6A pratiquant ce qu’il a lui-même nommé le «shroom bap». «Au lieu du trap, cette fois, ce sera un peu plus expérimental, psychédélique… C’est particulièrement intéressant parce que ça donne beaucoup plus de latitude pour le flow», estime Christophe, qui travaille en ce moment sur les textes du EP à venir. Il devrait en proposer un avant-goût au Piknic Electronik, où il se produira sur la scène programmée par 10kilos.us, aux côtés de Rap Mommies, Réal Bossé, Bathio et Tommy Kruise. «Mon but, dans les écouteurs, est de faire réfléchir. Mais live, il faut lâcher son fou et virer su’l top, comme dirait Alaclair!» L’invitation est lancée.

P.A.P.A. @ Scène Guru du Piknic Electronik le 31 août 2013

« Triple Piknic Retour à l’école » – Spécial 10kilos.us

P.A.P.A. : papaxtremecentre.tumblr.com

10kilos.us : 10kilos.us

Piknic electronik : piknicelectronik.com

P.A.P.A. @ Sous-sol du Cercle

C’est l’osti d’expérience J.U.D. avec GrandBuda, P.A.P.A., Duff, Joey Solo x George Leno – 1er septembre 2013 à 22h

Événement Facebook

Crédit photo : Sabrina G. Jolicoeur

Un commentaire
  • Jeune Chum
    6 septembre 2013

    props a P.A.P.A. pour sa contribution a l’évolution du hip-hop d’ici vers un art qui balance bien le contenu et l’emballage