BangBang : bangbangblog.com

Disques

Machinegun Suzie - Black Paper Horse

Machinegun Suzie – Black Paper Horse

Julie Ledoux
3 mai 2013

Machinegun Suzie
Black Paper Horse

(Indépendant)

Paru en octobre 2012, mais lancé un peu partout au Québec au fil des mois, Black Paper Horse de Machinegun Suzie ne perd pas de saveur ni de sa ferveur, les jours avançant.

Les quatre filles de Machinegun Suzie peuvent bien se targuer de ne pas faire du rock de filles : elles n’ont rien à envier aux Kim de ce monde (Gordon, Deal, etc.). Elles livrent un hard rock stoner qui démange. Quelque part dans les méandres d’un bar glauque, entre les fumées (Ah, la vie pré-31 mai 2006…) et les vapeurs de la sueur des buveurs au comptoir, les filles chantent et jouent, à la mesure de leur talent.

Avec 4 Headed Suzie, les filles développent une intro puissante au monde de Machinegun Suzie. Accrocheur, de surcroît, le rock de ces dames fonce droit dans notre mur du son. Avec Black Paper Horse, la pièce, on découvre un côté plus sombre, donnant l’impression d’être dans une nouvelle d’Edgar Allan Poe très rythmée, avec toujours ce sentiment d’insécurité grandissant.

Si parfois l’accent franco se fait plus présent (No Quarter No Dime, Slow On The Gait), sur les textes anglos, alors que la trame musicale se fait plus discrète, il est vite raccompagné au garage par des guitares brûlantes, une basse parfois plus lourde ou une accélération finale haletante (Liberty Deficit, entre autres). Avec Two Ds, c’est le blues rock qui prend son espace, tandis que Iron As A Sword laisse entrevoir une superbe réalisation, où les paroles se font plus dures que sur les pièces précédentes. Disons qu’il s’agit sans doute de la pièce la plus «rock de fille» de tout le lot. Bon moment aussi, sur Knots in the Mane, alors que les harmonies vocales se font intrigantes et semblent un excellent filon à creuser pour Machinegun Suzie.

Au fil de l’écoute, il semble de plus en plus évident que, bien qu’elles ne réinventent pas la roue du stoner rock, Pouliche, Steph Duchesse, Gab et Yvonne Eric ont le goût du rock grunge stoner. De vraies musiciennes with a license to play.

3,7/5

En spectacle le 10 mai, avec The Lookout, au Scanner (Québec), dès 22h.

machinegunsuzie.bandcamp.com

www.machinegunsuzie.com

Pas encore de commentaire.