BangBang : bangbangblog.com

Reportages et entrevues

La Grande Guignolée Underground 4: Gueuler généreusement

La Grande Guignolée Underground 4: Gueuler généreusement

Marc-André Savard
8 décembre 2010

Noël, c’est l’amour, le partage, les collectes de denrées non périssables et Gregory Charles qui chante des cantiques avec un foulard rayé… euh, pousse, mais pousse égal ! Dans la scène marginale, on préfère aider son prochain sur fond de musique qui ferait pleurer le p’tit Jésus. À l’approche de Noël, quelques événements sont mis sur pied pour sensibiliser les amants de la marge à la pauvreté.

Passer par les toasts

Gary Lyons, bassiste des formations métal Ghoulunatics et Buffalo Theory MTL, est l’organisateur de la Grande Guignolée Underground (connue auparavant sous le nom de Party de Noël des Ghouls). Un gros party poilu qui en est à sa quatrième édition et qui vise à récolter des denrées pour Jeunesse au Soleil. «Le monde n’est pas cheap dans la scène underground, explique-t-il. Les gens ont souvent du lousse pour acheter de la bière ou des t-shirts, alors ils ne chialent pas quand c’est le temps de donner pour les pauvres…»

Comme certains de ces artistes sont parfois aussi cassés que ceux qu’ils aident, qu’est-ce qui les pousse à participer à des événements caritatifs? «Quand j’avais 20 ans, je mangeais des toasts et j’étais dans la marde, confie Gary (maintenant dans la quarantaine). Depuis que j’ai une meilleure job et plus d’argent, je peux faire ma part pour aider ceux dans le besoin. Lors du dernier show, il y a trois ans, on a ramassé des caisses de denrées, mais Jeunesse au Soleil n’a pas pu venir les chercher. Je les ai donc entassées dans mon camion et j’ai fini par aller les porter à leur entrepôt à la mi-janvier…À peine quelques semaines après le show, leur réserve était déjà vide! C’est là que j’ai réalisé l’ampleur de la demande. Ça m’a motivé à organiser un autre spectacle du genre cette année.» Et tout un : Ghoulunatics et Arseniq 33 s’y réuniront pour l’occasion.

« Papa, maman, j’veux ça! »

Le dernier Party de Noël des Ghouls, qui s’est tenu en 2007, a été présenté à guichet fermé. L’édition 2010 connaîtra sûrement le même succès. Bref, ce type d’événement pogne et c’est à se demander si certains groupes profiteraient de la cause pour faire un coup de promotion ou, pire encore, la « piasse ». «On fait vraiment ça, avant tout, pour donner un coup de main et en offrant un line up de qualité à un prix très abordable. Je me suis posé la question à savoir si notre party pognerait autant sans le côté bénéfice de la chose. Je n’en ai aucune idée…»

Ghoulunatics étant un groupe qui tripait sur les zombies et l’Halloween, Lyons aurait pu inviter les gens à remplir un cercueil de « cacannes » le 31 octobre. « Il y a un besoin constant, mais c’est pendant le temps des Fêtes que la demande d’aide est la plus forte, précise Gary lorsqu’on lui demande pourquoi les guignolées se tiennent avant Noël. Par exemple, les familles dans le besoin subissent plus de pression pendant les Fêtes. Avec les cadeaux et tout, elles n’arrivent tout simplement pas!»

Ghoulunatics, Arseniq 33, les Ékorchés et Buffalo Theory MTL
Le 10 décembre 2010 aux Foufounes électriques
10$ (avec une denrée non périssable). 15$ sans.
Les denrées non périssables seront remises à l’organisme Jeunesse au Soleil.
2 commentaires
  • Anne
    8 décembre 2010

    Bravo!

    C’est tellement un public qui est au rendez-vous, le public métalleux que je me demande pourquoi ne pas toujours (ou quelques fois par année) faire des prix spéciaux avec une denrée non-périssable… Une idée de même.

  • Mike Savard
    8 décembre 2010

    Ben d’accord mais y a aussi pleins d’autres scènes qui roulent bien dans lesquelles on pourrait faire pleuvoir les cannes de binnes. Mettons Bernard Adamus…il remplirait un trailer de 53 pieds dans l’temps de le dire!