BangBang : bangbangblog.com

Spectacles

Je voudrais (pas) crever aux Ecuries

Jeff Bertemes
15 avril 2009

Cette pièce, originellement nommée « Je voudrais pas crever », en hommage au célèbre texte de Vian, est passée par de nombreuses étapes avant de parvenir jusqu’au public. Son créateur, Marc-Antoine Cyr, dut, en effet, revoir le titre de son œuvre afin de contenter les magnats de l’édition

Ancien élève de l’Ecole nationale de théâtre, l’auteur se montre capable, de par sa plume si particulière, de passer du grand public (Le fils de l’autre, Les oiseaux du mercredi, Le désert avance) aux œuvres destinées aux plus petits (Les flaques, Les soleils pâles).

Je voudrais (pas) crever, clôture en émotion, cette saison éclectique du théâtre « Aux Ecuries ». La pièce présente l’histoire de Mateo, jeune garçon à l’aube de la trentaine, souffrant d’une maladie qui le pousse irrémédiablement vers la mort. Nous suivons pendant deux petites heures, le cheminement psychologique de ses amis, torturés par l’idée du vide que le jeune homme laissera à son départ.

Soutenue par une mise en scène magistrale d’ingéniosité de Reynald Robinson et des décors de Romain Fabre, la pièce est également emportée dans les hautes sphères de l’art (au sens le plus noble du terme) par le talent de la troupe Dubunker. Francesca Bàrcenas, Christian Baril, François Bernier, Sabrina Bisson, Monia Chokri, Charles Dauphinais, Hubert Lemire amènent le spectateur à une réflexion personnelle très forte en mêlant texte et chansons. A voir et à revoir.

Le spectacle renaîtra de ses cendres chaque soir du 14 avril au 02 mai aux Ecuries.

Pas encore de commentaire.