BangBang : bangbangblog.com

Reportages et entrevues

High Klassified : Laval flexin'

High Klassified : Laval flexin’

Marie Mello
18 janvier 2013

Par Marie Mello

Membre du collectif Alaiz et nouveau venu sur la scène (lavalo-)montréalaise, Kevin Vincent alias High Klassified a connu une imposante année 2012 et le meilleur semble à venir. Rencontré avant sa performance à l’Igloofest, son plus gros show à vie (mais il n’a que 19 ans), il revient avec humour sur la sortie de son EP Flexury et plusieurs moments marquants.

«Il y a deux ans, j’étais vraiment juste un gars de sous-sol», se souvient-il en riant. Depuis, le «petit beatmaker de Laval» (c’est lui qui le dit) est devenu un membre actif d’Alaiz, un producteur en demande et aussi l’une des figures d’un mouvement dont on entend de plus en plus parler, le piu-piu. High Klassified fait-il vraiment du piu-piu? Ce dossier ne sera pas réglé maintenant. «J’avoue que je ne sais plus trop ce qu’est le piu-piu parce qu’il y a tellement de définitions qui existent.» Il rigole encore. «L’autre jour, même ma mère m’a demandé si j’allais jouer du piu-piu à Igloofest!» Piu-piu ou pas, c’est sous ce thème que sa performance extérieure du 19 janvier au quai Jacques-Cartier sera présentée, avec Scott C et KenLo.

S’il fait des beats depuis quatre ans, c’est vraiment en 2011 que tout s’est accéléré. Dans le cadre d’un concours musical, il a rencontré MusoNi, qui l’a introduit à plusieurs créateurs de la scène locale, dont Kaytranada. Avec l’ami MusoNi, il a créé le beat tape 90’s babies diffusé sur le web et a fondé, en compagnie de plusieurs autres, le collectif Alaiz : «Y’avait K6A, y’avait Alaclair… Nous aussi on voulait notre propre mouvement». Maintenant, son sous-sol lavallois, alias le « Coast», est en quelque sorte devenu l’un des quartiers généraux du groupe et son studio d’enregistrement. Alors que ces «supergroupes» sont surtout associés au nouveau hip-hop québécois, les réalisations solos de High Klassified et ses influences personnelles s’en distinguent un peu. «Au lieu d’écouter Wu-Tang, moi j’écoutais pas mal de pop, comme NSYNC, Britney Spears… Je ne peux vraiment pas dire que quand j’étais jeune, j’avais le fever du boom bap!»

Côté influences, il pense surtout à The Neptunes («Je voulais faire de la musique comme Pharrell, alors je n’ai pas eu le choix d’apprendre mes accords!») et Lunice. «Lunice fait beaucoup jouer ma musique, et c’est grâce à lui aussi que je me suis fait un nom en Europe.» Depuis peu, High Klassified est en effet régulièrement sollicité par des artistes d’ici et d’ailleurs en tant que créateur de beats ou remixeur. «J’aime beaucoup faire des remix, créer un beat autour d’une pièce a capella. C’est pas mal le contraire de ce que je fais pour Alaiz, explique-t-il. Un peu comme si on me donnait un dessin et que je n’avais qu’à le colorier.» C’est justement à partir d’une commande de remix pour une artiste deep house de Londres qu’il a créé «London Flexin», populaire piste du EP Flexury paru en 2012. Largement diffusé, cet extrait a aidé à le faire connaître et lui a valu d’être maintes fois associé au trap, un genre musical assez en vogue. «Ce que je fais a des touches de trap, comme la grosse bass, le 808 [ndlr : boîte à rythmes]… Mais j’essaie d’ajouter un peu de soul là-dedans, des accords, des enchaînements de mélodies qui sont quand même catchy

Les fans de hip-hop local ont peut-être aussi remarqué son travail avec Green Hypnotic ou sa participation à l’album de remix de Maybe Watson récemment paru. «J’ai pris la voix de « Les gentils » et j’ai construit à l’aveuglette à partir de ça, sans connaître du tout la chanson d’origine. Quand j’ai écouté l’originale, wow c’était vraiment différent!», s’exclame le producteur. En plus de préparer de nouvelles collaborations et de planifier quelques performances locales et internationales, High Klassified s’apprête à lancer un EP de trois titres «très relax et plus laid-back», disponible en ligne très bientôt.

Écoutez la pièce London Flexin’ :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

High Klassified à Igloofest le 19 janvier (scène Igloo Virgin Mobile)

Au Babylon Nightclub d’Ottawa le 1er février avec Kaytranada, en formule «duel», contre Illo et Iggy Smalls. Dès 23h.

soundcloud.com/high-klassified

igloofest.ca

Pas encore de commentaire. Laisser un commentaire

iweb