BangBang : bangbangblog.com

bangbangotest

Dig It Up en BangBangOTest (formule Pouzza Fest)

Dig It Up en BangBangOTest (formule Pouzza Fest)

Alexis Charlebois-Laurin
18 janvier 2011

En show, Dig It Up sonne un peu comme Hot Water Music alors que, sur album, c’est plus comme The Bronx, Turbonegro…. ou quelque chose du genre. Le groupe participera au Pouzza Fest en mai et c’est le premier groupe d’une série de plusieurs qui passera ce BangBangOTest modifié pour ce festival. Michael et Mathieu (OK, on le sait que tout le monde appelle ce gars-là Balloo mais on ne le connaît pas assez pour se permettre ça comme si de rien était), respectivement chanteur et bassiste, ont bien voulu se prêter au jeu. La formation fera paraître un split avec Prevenge plus tard cette année.

Dernier album écouté?
Mathieu : Lawless Darkness de Watain.
Micheal : RVIVR de RVIVR.

Pour qui rêves-tu d’ouvrir?
Mathieu : Steve Earle ou Entombed.
Micheal: The Bronx.

Le label sur lequel tu serais honoré de faire paraître un album de ton band?
Mathieu : Anti-.
Micheal: Deranged.

Quel est le signe incontestable que tu dois arrêter de boire?
Mathieu : Quand je deviens nostalgique.
Micheal : Quand l’alcool ne rentre plus.

Ton pire souvenir de tournée?
Mathieu : « Driver » Glen Matlock dans une tempête de neige après un show « cancellé ». Ça nous a pris 3 heures faire 100 km. Y neigeait à l’horizontale!!!
Micheal : Les pets de notre ancien bassiste.

Quelle équipe de sport professionnel supportes-tu?
Mathieu : Habs all the way.
Micheal : Les Canadiens de Montréal, mais juste quand ils gagnent. Après tout, je suis Montréalais.

Est-ce que London Calling est « overaté »?
Mathieu : C’est un des meilleurs albums punk de tous les temps et un des plus originaux. The Chemistry of Common Life de Fucked Up, ça c’est overaté. Bon, mais « overaté ».
Micheal : Peut-être bien.

Le show que tu ne te pardonneras jamais d’avoir manqué?
Mathieu : Chaque fois que Hot Snakes sont venus à Montréal je me disais toujours : « Bah, ils vont revenir ».
Micheal : Au mois de novembre, on jouait à Toronto en même temps que nos amis Junior Battles et Black Lungs, qui jouaient pour la première fois des nouvelles chansons avec leur nouvelle formation. J’aurais bien aimé y être.

Aimerais-tu mieux avoir une discussion avec Jello Biafra, Mr. Brett Gurewitz ou John Joseph?
Mathieu : Jello Biafra pour lui demander si c’est vrai qu’il a fourré les membres de Dead Kennedys et Neurosis. J’ai déjà eu une discussion avec John Joseph. Vraiment très sympathique.
Micheal : Jello Biafra, pour parler de politique.

Qu’est-ce qui ne méritait pas de disparaître?
Mathieu : Le Pepsi transparent.
Micheal : L’émission « 123 Punk » ha, ha. Je n’entends plus parler d’Against Me! à la télé…

Le punk est-il né en 1977 avec la parution de Never Mind The Bollocks?
Mathieu : Le look punk est né en ‘77 avec les Sex Pistols. Ça a commencé au X20 de Londres, hé, hé, hé!
Micheal : Je sais pas.

Ass Cobra de Turbonegro ou Forever And Counting d’Hot Water Music ? Pourquoi?
Mathieu : Forever and Counting. Apocalypse Dudes c’est le best de Turbonegro.
Micheal : Ass Cobra, à cause de l’incontestable Sailor Man.

Qui a tort?
Mathieu : Tous les artistes francophones qui ne font que faire des albums de covers en anglais. Le Québec commence à ressembler à un gros bar de karaoké très plate!!
Micheal : Moi.

Qui a raison?
Mathieu : Trey Parker et Matt Stone.
Micheal: Balloo.

Ton premier tatouage?
Mathieu : Un beau tribal quand j’avais 16 ans. Je regrette de ne pas m’être fait faire le dragon de Sick Of It All par contre. Ça, c’est un classique.
Micheal : En tournée avec les Sainte Catherines, «N.B.D.» (no big deal) sur le chest saoul dans une chambre d’hôtel.

La période du punk rock que tu aurais aimé vivre?
Mathieu : Je la vis en ce moment. Je trouve que le punk rock est vraiment dans une bonne période le fun.
Micheal : J’aime bien la période actuelle, il y a beaucoup de pop punk et le monde commence à un peu moins s’en crisser. J’imagine que le début du punk aurait été intéressant à voir parce que personne ne comprenait ce qui se passait.

L’album que tu as le plus écouté dans ta vie?
Mathieu : This Is Satire de None More Black.
Micheal: Black Sails in the Sunset de AFI.

Ta carrière manquée?
Mathieu : Animateur à Food Channel.
Micheal : Réalisateur. Je suis pourri.

Le band que le POUZZA FEST devrait booker?
Mathieu : None More Black et Bad Brains.
Micheal : None More Black. Je le demande depuis un bout.

Su ta tombe, on devrait écrire… ?
Mathieu : Cette personne n’a jamais couru de sa vie.
Micheal: Crazy Eyes.

Le 27 janvier avec The Real Deal au Petit Campus dans le cadre des soirées Stomp.
www.myspace.com/digitup
www.pouzzafest.com
Pas encore de commentaire.