BangBang : bangbangblog.com

Spectacles

Demi-finales des Francouvertes 3/3

Jeff Bertemes
10 avril 2009

Dernière ligne droite pour les demi-finales des Francouvertes. Jamais la pression n’aura été aussi forte sur la scène du Lion d’or. Au programme de la soirée : Pepertree, Lac Estion et … Ariel.

Pepertree démontre rapidement que la justesse de la voix de son chanteur n’a pas progressé durant les quelques semaines off. Leur pop aérienne à la Calogero manque de diversité et de musicalité. La demi-heure de présentation s’éternise sans qu’il soit vraiment possible d’identifier si la chanson précédente porte le même titre que celle que nous sommes en train d’écouter. Notons tout de même que cette formation bénéficie d’un potentiel intéressant qu’elle pourrait véritablement exploiter à des fins plus harmonieuses. Laissons le temps au temps.

Lac Estion, quant à eux, présente un set bien plus élaboré et peaufiné que ce qu’ils avaient laissé entendre auparavant. Bien que le groupe ne réinvente en rien l’histoire de la chanson française, ce dernier reste sympathique à l’oreille. Cependant, une trop grande linéarité musicale joue cruellement contre le répertoire de cette formation. Peut-être les reverrons-nous l’année prochaine en meilleure forme.

Arrive alors Ariel. Certains dictons ne prennent véritablement leur sens que lorsqu’ils sont plongés dans un contexte approprié. Noyons donc le « Last but not least » dans le bain des orgasmes des Francouvertes. Ariel, porté par la grâce et le charisme de son chanteur est , sans aucun doute, la véritable découverte de ce concours. Tout est en place, rien n’est à jeter. Ariel séduit, provoque, tout en gardant son naturel ; l’étoffe des grands.

Avant de rendre-compte du classement définitif des finales, l’organisation offre tout de même certains prix plus qu’intéressants à certains artistes. Les talentueux Ben & Mimi se voient remettre le prix du festival de musique émergeante, Simon Leduc celui du festival de la chanson de Tadoussac (prix qui le permettra de passer cinq jours de formation musicale aux frais de la princesse) et enfin, Ariel bénéficie d’une bourse de 1.000 dollars ainsi que d’une carte d’un professionnel de l’industrie, déjà intéressé par le talent de la formation. Premier arrivé, premier servi.

Rendez-vous le 27 avril au Club Soda pour une finale toute en énergie.

Classement des finalistes :

1) Ariel

2) Mad’MoiZèle Giraf

3)   Francis d’Octobre

Un commentaire
  • Yolaine
    14 avril 2009

    J’ai bien apprécié la vision de ces Francouvertes là, sur les trois demi-finales, et globalement je suis assez d’accord avec tout ça.
    Ma vision/audition à moi sur : http://ninebubblesinthesky.blogspot.com/