BangBang : bangbangblog.com

Spectacles

Demi-finales des Francouvertes 1/3

Jeff Bertemes
8 avril 2009

Les demi-finales débutent déjà pour les Francouvertes. Au programme des trois soirées d’éliminatoires, neuf groupes ou artistes s’affrontant en musique afin de gravir les marches de la finale. Ce mardi 07 avril, Simon Leduc, Hôtel Morphée et Francis d’Octobre étaient les premiers à se réessayer aux planches du Lion d’Or.

Simon Leduc offre une proposition intéressante mais décidément beaucoup trop brute. Bien qu’étant accompagné par une solide formation musicale, le jeune auteur-compositeur-interprète éprouve beaucoup de difficultés à poser sa voix et à entrer en interaction avec le public. La guitare de Leduc devra encore passer quelques fois par la case répète avant de remporter la partie.

Hôtel Morphée, appuyé par le talent (et la beauté), de Laurence Nerbonne enchante encore une fois l’assemblée. Combinant richesse textuelle, musicale et scénique, le groupe transmet au public ses mélodies menées par des cordes, proches, à certains moments, de la folie d’Apocalyptica (rien que ça…). Du talent à revendre pour un groupe à soutenir de toute urgence.

Le charismatique Francis d’Octobre clôture sur une note très positive cette première soirée de demi-finale. Fort de son expérience passée, le jeune homme se montre capable de transmettre avec force et dignité l’étendue de son savoir-faire. Visiblement très à l’aise sous forme individuelle, cet Alfa Rococo en liberté fera sans aucun doute encore parler de lui.

Cette première étape vers la finale ne fera que confirmer la richesse des formations que le public a déjà pu découvrir quelques semaines auparavant.

Rendez-vous dès ce 08 avril pour vous rendre compte de la rude loi du palmarès.

Classement provisoire

1) Francis d’Octobre

2) Hôtel Morphée

3) Simon Leduc

Mercredi 08 avri

- Ben & Mimi

- Dialecte

- Mad’MoiZèle Giraf

Jeudi 09 avril

- Peppertree

- Lac Estion

- Ariel

Un commentaire
  • jean lemay
    8 avril 2009

    Commentaires très pertinents et élogieux pour le groupe Hôtel Morphée et avec raison…
    Nous étions là pour Simon Leduc, question de l’encourager.
    Mon commentaire est pour dénoncer l’injustice que tout le public, mis à part celui de Francis d’Octobre, a pu constater lors du verdict du premier palmarès de ces demi-finales.
    Hôtel Morphée a su ébranler, émouvoir et convaincre par leur talent, leur texte et leur musique. Je peux difficilement croire que Francis d’Octobre puisse obtenir une meilleur note avec des instruments trop élevés au niveau du son et des compositions qui n’apporte rien de nouveau sur la scène québecoise sinon de bien jouer à la radio. On pouvait presque deviner que la scène était préparée pour sa formation (batterie, ajout d’éclairage, son poussé au max).
    J’espérais pas beaucoup pour Simon et son groupe, cependant lorsqu’il se passe des énormités flagrantes comme celles là, je trouve déplorable qu’une aussi grosse organisation comme les Francouvertes puisse laisser passer ces choses.

    A+